vendredi 19 juin 2009

le camp de Charles VII





Le camp de l’armée royale se serait situé au lieudit « cepmitiere des Angloys », en bordure de la route de Mont de Marsan près de la Patte d Oie. C’est selon Charles de Chauton en ce lieu qu’en 1460 Charles VII aurait ordonné d’y édifier un oratoire commémoratif.

En effet, dans une supplique du 16 octobre 1456 tendant à l’exonération des tailles et aides destinées aux fortifications de Bayonne, Dax et Saint-Sever, les habitants proposèrent d’édifier « une belle croix et oratoire au lieu où le Roy tint la journée la vespre de Saint Jehan Baptiste devant la ville de Tartas, où seront mises ses armes, le jour et la date que fut fait » et d’instituer une messe annuelle perpétuelle « célébrée pour ledict jour, pour l’estat et bonne prospérité du Roy nostredit sire et des siens » .

Cependant la requête ne précise pas le lieu évoqué. On ne sait pas davantage si une suite favorable lui a été réservée. En tout cas il n’existe aucune trace de cet éventuel monument qui aurait permis de localiser l’endroit du camp royal.

D autres le situent dans la lande située au nord de la ville basse vers le quartier Saint- Jean


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire